Les premières tournées

C'est un peu plus tard qu'il rejoint l’orchestre de Georges Ravinet, comme saxophoniste ténor soprano et chanteur, en 1972. Il s’installe à Lyon où il rencontre son imprésario Serge Duc et commence une longue série de galas avec "International Show Entreprise", des contrats de soixante dates par an et cela durera cinq années.

En 1974 il participe à une première radio à l’ORTF de Lyon dans l’émission de Betty Bogeat "Un espoir une chanson".
Toujours dans la région Rhône-Alpes et Centre il enchaîne également des tours de chant, notamment avec Serge Lama, Daniel Guichard, Carlos, François Valéry, Stone et Charden, Yves Lecocq… mais aussi avec un big band pour un répertoire de standards jazz. Il se produira aussi au Gala des Artistes Lyonnais en 1975.

En 1977 Didier quitte Lyon pour se rapprocher de la région parisienne et s'installe à Montargis.

En 1978, Didier Hubert remporte le premier prix du "Festival des jeunes talents" à Orléans.

Final d'Èze (1973)
Gala des artistes lyonnais (1975)
Festival des jeunes talents d'Orléans (1978)

Il fait sa première télévision régionale sur FR3 en 1979, dans l'émission de Gérard Pinson "En direct avec vous" rediffusée sur TF1 et A2 avec l'interprétation du célèbre "My Way" et "Patricia de l'année dernière" un inédit de sa composition. Suite à son succès au "Festival des jeunes talents" il réalise sa première expérience studio avec une production indépendante chez "Harry Son" au Pré Saint-Gervais où il enregistre quatre titres d'auteurs compositeurs de la région : "Diane", "Always I remember", "Jenny" et "Jolie Brésilienne" qui sera un succès sur les radios libres.

Il continue les tours de chant et participe même à l'inauguration du magasin But de Montargis en 1979 avec Rika Zaraï en présence de 4000 personnes.

Alors qu'il est finaliste de la "Coupe Centre Ouest de la Chanson" en 1981, il fait également une apparition à la télévision nationale FR3 dans l'émission "Les Jeux de 20 heures" où il interprétera une de ses compositions "Le Rêve".
Cette année-là il participe également au "Festival des futures vedettes" à Montargis.

Soirée brésilienne - Montargis (1979)
"Les Jeux de 20 heures" - Montargis (1981)
"Les Jeux de 20 heures" - Montargis (1981)
Dédicace avec Rika Zaraï - Montargis (1979)

Didier Hubert revient, en 1983, au studio "Harry Son" mais également au "Damiens" à Boulogne-Billancourt pour une nouvelle production indépendante de deux titres "Matamoros" et "Sous un soleil". Il y est accompagné de : Gérard Bikialo (direction musicale et claviers), Guy Delacroix (basse), Denis Lable (guitare), Claude Salmiri (batterie) et Patrick Bourgoin (saxophone). Il sera diffusé sur de nombreuses radios libres de la région Centre.

En 1984-85, tour de chant en play-back orchestre ; animation "Salon de l'habitat" de Montargis présentée par Danièle Gilbert aux côtés de David Martial et les Charlots ; Gala à Montluçon avec Marie Myriam, Frédéric François et Richard Antony.

Les tournées d'été "Podium Ricard" à Bondy aux côtés de Corinne Hermès et Herbert Léonard, au Puy-en-Velay Velay avec Radio Haute-Loire, aux côtés de Rhoda Scott.

Les animations musicales en sites commerciaux continuent dans le Gâtinais et c’est dans ce contexte qu’il rencontre Evelyne Leclercq au printemps suivant.

Les tournées d'été "Podium Ricard" (1982)
Evelyne Leclercq (1984)
Didier Hubert (1983)
Danièle Gilbert au "Salon de l'habitat" - Montargis (1984)
Rhoda Scott (1985)
Les tournées d'été "Podium Ricard" (1985)
Sortie de scène avec Rhoda Scott (1985)
© 2019 Didier Hubert - Tous droits réservés
+33 (0)6 11 11 86 87